accueil Pourquoi Le lieu Etude paysagère Liens utiles bibliothèque     contact    

Éco hameau Cintenat  

Éco hameau Nozieres  

Éco hameau Measolle

Nouvelles

 

Présentation du lieu

Découpage du terrain

Organisation interne de St. Jean Chambre

Architecture de l’éco hameau

Constructions individuelles

Conception bioclimatique

Seuil de consommation d’énergie

Modes de constructions

Toitures et murs végétaux ou végétalisés

Gestion des ressources naturelles

Conditions sanitaires des espaces

Achats groupés

Logement de St. Jean Chambre

Droits et devoirs dans la ASL

Une place dans l’éco hameau

 

La présentation des candidats


Laure (32 ans), Aurélien (30 ans), Kira (4 ans), Loup (2 ans et demi) et Ness (1 an).
Pour nous, le projet d'éco-hameau prend tout son sens pour plusieurs raisons.
Tout d'abord, nous habitons la commune de Saint-Jean-Chambre depuis 3 ans et voulons y rester.
En effet, on y trouve une bibliothèque et une école à taille humaine (28 élèves), choses que nous pensons très précieuses pour nos enfants et auxquelles nous pouvons accéder à pied, chose primordiale pour les parents! 
Aussi, nous nous orientons depuis quelques années vers un mode de vie moins conventionnel, basé sur la réduction de notre empreinte écologique et sur la simplicité.
Opter pour l'éco-hameau est donc la continuité dans ce que nous pratiquons déjà (toilettes secs, vie de hameau, récupération d'eau de pluie...) et un pas de plus dans ce sens (phyto-épuration, potager...).
Les habitations du hameau doivent être construites sur les 3 ans à venir. pour ceux qui opteront pour l'auto construction, c'est l'occasion aussi de travailler ensemble, partager des compétences.
Pour toutes ces raisons, on est partant!


Serge
Je suis boulanger en bio et très intéressé par l’éco-construction, et le faire à plusieurs est un atout si l’on s’entend dans le groupe. Là est toute la question !
J’aimerais monter un fournil sur place avec un four à bois. Mon objectif est de faire maximum 3 fournées par semaine.
Dans une autre vie, j’ai été 18 ans chauffeur de taxi à Paris ! Mais j’avais déjà goûté au plaisir  de faire du pain et j’ai eu envie de revenir à ce métier. Et à la campagne pour être plus proche de la nature, car c’est important pour mon équilibre.


Brige (68 ans) et Phil (71 ans),
couple de retraités. Brige était institutrice spécialisée, Phil a terminé sa
carrière dans l’entretien des espaces verts après des métiers divers et variés.
L’esprit d’entraide et d’amitié que nous connaissons dans notre village de la
Drôme nous conduit naturellement vers la recherche d’un éco-hameau. Jardin
naturel, permaculture, c’est ce que nous pratiquons.
Nous aimons tous les deux randonner, ramasser des plantes sauvages, bricoler,
vivre dehors, …. Nous aimons les enfants et l’intergénérationnel. Brige aime
chanter et jouer du piano, Phil photographier les plantes et les petites bêtes …
Nous sommes très attachés au respect de la nature et de l’humain sous toutes
ses formes.
Il ne nous manquait qu’un coin à nous avec un petit jardin, entouré de voisins
ayant le même regard.



petite présentation de qui je suis ..

Chantal  j ai 61 ans,  je vis seule , 
infirmière à la retraite , formation en sophrologie
j habite le sud (centre ville de Nîmes ) d'où je veux  "m échapper " 
pour une région plus centrale  ....
pour "me mettre au vert"...
pour "habiter autrement" dans  une qualité de vie écologique , économique , humaine 
pour mettre en application  mes idées et mes aspirations
...
 pour cela  et depuis quelques mois  je "prospecte" ...je visite des éco lieux  .. je vais à la rencontre de projets d'éco habitat partagé...celui de St jean Chambre m'a tout de suite plu... ( le terrain , l'environnement et le projet en lui même )
Aujourd'hui aprés une 2ème réunion d'infos  , je me sens de plus en plus décidée à vouloir  m'engager dans cette aventure...
...
pour moi la vie dans un éco hameau..
 c'est avoir le sentiment de faire partie d'une équipe oeuvrant pour une qualité de vie individuelle et collective 
c'est une équipe "riche" de personnalités différentes pour construire ensemble un lieu respectueux de l'environnement ...
c'est le partage des compétences  ( même si les miennes me semblent bien limitées (sourire).. 
)
c'est aussi , évidemment , m'impliquer (nous impliquer ) dans la vie du village .. de la région .. 

Bonjour !


Une autre Chantal, Ah ! dans les années 50, les parents ne se sont pas cassé la tête ! Maintenant, j’ai l’âge et l’envie de faire ce qui me plaît. Depuis plus de 30 ans, j’habite une grande maison, en bordure d’une petite ville, entre Aix en Provence et Marseille. C’était bien, déjà. Depuis une dizaine d’années, je milite au sein d’une AMAP, des échanges plus justes entre agriculteurs et citadins.

L’heure est venue d’aller plus loin : à la campagne, à côté du petit village ardéchois de St Jean Chambre dont les habitants m’ont paru pleins de dynamisme : bibliothèque, restaurant, salle des fêtes. Pas trop loin, Vernoux où l’Arbre à Pain remplace avantageusement le supermarché. Il y a aussi une piscine, et un petit lac pour l’été. Et même un cinéma ! Valence pas trop loin non plus, pour d’un coup de TGV retrouver mes fils François-Xavier à Marseille et Bertrand à Paris.

Il y aura des voisins, on se connaît déjà un peu, on partage les mêmes valeurs de respect de la nature, de solidarité et on partagera un peu plus de quotidien au fil du temps : une tasse de thé, ou un bol de soupe, regarder un film ensemble, et pouvoir en parler, prendre une seule voiture pour aller à la piscine ou faire des courses, jouer avec les enfants des plus jeunes (je les attends avec impatience), échanger des livres, se dépanner si on a oublié le sel –ce n’est qu’un symbole- ; et puis réaliser des rêves qu’on avait oubliés ou même pas imaginé de pouvoir concrétiser un jour : une éolienne ? Une maison ronde en bois? Une sorte de yourte, pour continuer à recevoir les amis…

Nous sommes, Annie et Claude, éducateurs retraités (61 ans tous les 2), Claude maintenant éco-menuisier en auto-entreprise, et Annie, sophrologue également en auto-entreprise. Nous résidons actuellement dans la Nièvre (Bourgogne).
Le projet était de nous rapprocher de nos enfants et petits-enfants (Haute-Loire et Marseille), tout en restant proche de la nature.
 Le projet de St Jean Chambre, avec son terrain bien orienté, le village, l’environnement,  nous ont plu tout de suite.
Nous aimons les partages de savoirs et de services, et nous étions déjà partants pour une construction bioclimatique (déjà testée dans notre maison ancienne actuelle).
Ce projet nous apparaît donc au moment et au lieu propices.
Nous espérons la venue d’autres personnes avec qui nous pourront former un groupe sympathique.