accueil Pourquoi Le lieu Etude paysagère Liens utiles bibliothèque     contact    

Éco hameau Measolle

Éco hameau St. Jean Chambre

Éco hameau Nozieres

Nouvelles  

 

Présentation du lieu

Découpage du terrain

Organisation interne de Cintenat

Architecture de l’éco hameau

Constructions individuelles

Conception bioclimatique

Seuil de consommation d’énergie

Modes de constructions

Toitures et murs végétaux ou végétalisés

Gestion des ressources naturelles

Conditions sanitaires des espaces

Achats groupés

Logement de Cintenat

Droits et devoirs dans la ASL

Une place dans l’éco hameau

 

La présentation des candidats

Notre famille se compose de Mathieu (33 ans), Manuella (32 ans) et Agathe (16 mois).
Arrivés en Ardèche pour le travail il y a quelques années (Manuella est coopératrice à Ardelaine et Mathieu est l’animateur de la Confédération paysanne d’Ardèche), le territoire nous a plu (cadre, dynamique locale) et nous souhaitons aujourd’hui nous y implanter encore plus.
Le projet de Cintenat nous intéresse tout particulièrement pour 3 raisons : sa situation géographique (proche de nos activités professionnelles et de nos réseaux, amical et associatif), pour sa dimension environnementale et pour sa dimension collective : au-delà de la phase de démarrage qui mobilise le groupe, nous espérons que le fait de « faire ensemble » sera garante d’un bon fonctionnement du lieu et impulsera une solidarité entre les habitants.

 

Présentation Mad Midol

Je m’appelle Mad ; j’ai 89 ans

J’ai 3 enfants, 6 petits enfants et 5 arrière-petits-enfants. Après 62 ans d’un mariage heureux, la mort m’ a séparée de mon mari et je me suis retrouvée seule.
Nous étions venus habiter près de ma fille Pascale et de son mari Jérôme et je les suis bien volontiers dans cette nouvelle aventure d’éco hameau, ne voulant pas rester seule à Grabels. Cela me rapprochera également de ma petite fille Nancy et de sa famille, ainsi que de ma famille restée à Lyon.
Pourtant je m’étais bien promis en 2005 que ce 17 ème déménagement serait le dernier ….
D’un tempérament très sociable, j’aime la musique classique qui accompagne toutes mes journées, j’aime la lecture, je joue du piano ;  j’aime vivre loin des villes et le plus possible à l’extérieur dans la nature.
Je suis une joueuse passionnée de bridge depuis ma jeunesse et c’est ce qui me manquera le plus… à moins de trouver des partenaires pas loin de Cintenat.
J’emmène avec moi un petit chien qui est mon compagnon fidèle depuis 2 ans : c’est un chien très gentil.

 

Elisabeth (51) et Dominique (52), nous sommes suisses et logeons actuellement dans un petit village au pied du jura.

Bien que très différents (donc très complémentaires) nous vivons ensemble depuis plus de 30 ans.

Nos intérêts principaux vont de divers sports (VTT, randonnées à pieds et à ski) à la musique classique, les langues, la cuisine (à base surtout de produits locaux et si possible de culture biologique)…

En rénovant une maison ancienne avec un artisan pratiquant l'éco construction, nous avons beaucoup appris et compris ce qu'est une maison "vivante".

Nous souhaitons actuellement prendre une retraîte (un peu anticipée) harmonieuse et active. Le projet d'Eco-hameau de Cintenat qui nous parait à la fois bien conçu sur le plan de l'habitat et intéressant sur le plan humain, nous semble donc adapté à nos désirs.

Dominique et Elisabeth

Je m'appelle Vincent MARTEL, j'ai 34 ans et suis candidat pour l'éco-hameau de Cintenat.

J'ai toujours été sensibilisé à la nature et aux problèmes de l'environnement, depuis mon enfance, certainement parce que je passais mes vacances à la campagne dans la ferme de mes grands-parents.

C'est donc pour cela que j'ai fait mes études dans ce domaine, j'ai travaillé dans la gestion de l'eau ,des déchets, et des économies d'énergies (solaire, eau de pluie). Cela m'a permis d'avoir un aperçu du mode de vie urbain et du monde professionnel où règne la politique du « toujours plus » et de la concurrence permanente.

Curieux de comprendre le monde dans lequel nous vivons et de rencontrer certains de ses habitants, j'ai aussi pris le temps de voyager et parfois de travailler à l'étranger. Ainsi, j'ai eu la chance de découvrir des cultures différentes de celle dans laquelle j'ai grandi.

Ces expériences m'ont permis de prendre conscience qu'un mode de vie rural est plus propice à mon bien être, me permettant d'adopter une attitude conforme à mes convictions.

De retour des Antilles où j'y ai vécu pendant 3 ans, je souhaite mettre en application ces convictions et notamment construire un habitat respectueux de son environnement avec des valeurs de partage, de solidarité et d'entraide.

C'est donc tout naturellement que je me suis inscrit au projet d'éco-hameau de Cintenat.

Nous sommes une famille de 5 : Aurélio (42 ans), Geneviève (37 ans), Antoine (10 ans), Amandine (4 ans) et Iris (13 ans).

Aurélio est technicien de maintenance au conseil général et Geneviève créatrice d'objets en tissus de récupération à son domicile.
Nous choisissons le projet de Cintenat pour avoir une vie plus proche de la nature, apaisante et forte de liens humains de qualité et d'entraide.
Consommer autrement fait partie de nos projets de vie ainsi que le partage de savoir-faire et la mutualisation  de nos énergies. Les espaces communs tels que le potager et le verger vont dans ce sens.

Je suis Céline Jouty, 30 ans et je vis en couple avec Vincent Meyssonnier 29 ans. Nous avons deux enfants, un garçon Aaron, 2ans et une fille Margot Charlie Lou, 2 mois.
Je suis professeur d'arts plastiques au collège de Guilherand Granges et Vincent est chauffagiste dans le domaine des énergies renouvelables.
Nous vivons actuellement sur la commune de Saint Sauveur de Montagut.

Nous nous engageons dans le projet de l'éco hameau de Cintenat pour deux raisons.
La première est que nous voulons nous implanter dans cette zone rurale d'où Vincent est originaire, ce cadre de vie nous correspondant. Nous avons ici des amis, des activités et un engagement associatif. Vincent souhaite également dans un futur proche s'installer comme artisan.
La deuxième est la possibilité de construire une maison correspondant à des normes qui nous paraissent logiques en mutualisant les connaissances et les compétences.

Bonjour,

Je m’appelé Luc, j’ai 44 ans et je suis intéressé par l’eco-construction depuis long temps.
J’ai fais mes études de construction en Hollande (je suis Néerlandais) et j’ai travaillé comme chef de chantier dans des projets de construction, mais aujourd’hui je travaille pour les Médecins Sans Frontières par tout dans le monde depuis de nombreuses années.
Dans le passé pas si lointain j’ai déjà habité en France, mais actuellement j’habite en Angleterre.
J’ai deux enfants (le deuxième est né en France), mais pour l’instant ils habitent en Angleterre. Je veux retourner vivre en France et construire une maison dans un éco hameau.
Je suis très intéressée au programme du projet de Cintenat et j’espère qu’on peut commencer le plus vite possible.
En principe je cherche plutôt des bon voisons (comme à Cintenat), mais je aime l’idée d’une communauté également.
En ce moment je suis en mission à Pakistan, mais je retourne en juillet et je suis prêt à commencer le projet.

Merci, Luc